BÂTIR UN PONT FRANCO
ANIISHNABE
(construction de canot d'écorce avec les
élèves de l'école secondaire catholique
Paul Desmarais)
"Ki go gegiiniwe gdaaw-mi" - La terre en nous

hivers 2016 et pringtemps 2017
Cette année fut parficulièrement spéciale en termes d'expériences avec le canot et les
élèves. Ce canot c'est donné comme tâche de me présenter plusieurs défis lors de sa
fabrication, avec une remise en question du projet. On dit que c'est dans les moments les
plus difficiles qu'on grandit le plus rapidement et celui-ci fut une épreuve. En même temps,
on a eu tellement des beaux moments, c'est la première année que les élèves ont
participer au tannage de trois peaux de chevreuil, avec et sans fourure.  On a eu la chance
à divers temps dans l'année de marcher le terrain de l'école pour identifier des plantes
médicinales, comestibles et créer des recettes.

Le canot n'est pas du tout comme les canots du passé. On voit clairement que sa peau est
très foncé, même noir. Ce fut un enseignement très précieux relié à l'eau et la terre et
l'abus qu'elle souffre à tout les jours. Ce canot a l'esprit du serpent de l'eau du nord. Son
nom est Ki go gegiiniwe gdaaw-mi, qui signifie en Ojibwe, la terre en nous!

Miigwetch à chaque personne qui a prit le temps de visiter ce beau projet et y avoir
participé.