ÉTÉ & AUTOMNE 2011
CRÉATION D'UN CANOT D'ÉCORCE
AU COLLÈGE BORÉAL

LE RENARD RUSER
LES 4 DIRECTIONS
Voici mon deuxième canot que j'ai construit avec mon mentor Marcel Labelle. Ce fut un projet de six mois pour
récolter et construire un canot d'écorce traditionnel de 20 pieds au collège Boréal campus de Sudbury. L’idée fut
lancée à Denis Hubert (Président du Collège Boréal) et son équipe le 22 novembre 2010 à Toronto lors de la
cérémonie du prix du Premier Ministre. Au mois de mars 2011, Marcel et moi avons rencontré l’équipe de Boréal au
campus de Sudbury et par le mois de juillet le projet fut officiellement approuvé. La récolte a eu lieu entre le mois de
mai et juin, et le projet fut débuté physiquement sur les lieux au roché dans la cour avant à Boréal le 12 juillet.

Ce canot m'a partagé beaucoup quand à la construction à l'extérieure vs l'intérieure. On ne contrôle pas la nature ci
inclut l'humidité et les grandes journées de chaleur. Nous étions campés dans la tente roulotte de Marcel pour l’été et
l’automne (merci Marcel). À tous les jours, nous étions entourés par les bernaches et les canards. Plusieurs gens de
la communauté ont visité le canot, certain même parvenait aussi loin que Texas. Nous avons été bien accueillit au
début du projet par la communauté Métis de la région de Sudbury avec une belle soirée Fish Fry au dorée et une
trentaine de citoyens de la nation Métis.  Nous sommes bien reconnaissant pour la visite de nos familles, nos amis,
les élèves et employés de boréal, la communauté Anishnabé et la communauté au large.

Un projet de cette ampleur ne peut se faire qu’avec l’aide de plusieurs gens. Nous aimerions remercier tout les gens
qui ont prit le temps de s’assoir avec nous, de jaser avec le canot et de participé à la fabrication du canot. Un grand
merci aussi au collège Boréal et à nos deux ambassadeurs extraordinaire du centre Louis Riel du collège Boréal dont
Mélanie Smits (Représentante Métis du centre Louis Riel) et Éric Dupuis (Coordonnateur des Projets Autochtone)
ainsi que la directrice du projet Lynne Lamontagne.
 
TÉMOIGNAGE

J’ai eu l’occasion de connaitre Christian Pilon et Marcel Labelle cet été lorsqu’ils construisaient un canoë d’écorce au
Collège Boréal pendant que je travaillais pour le Centre Louis Riel du collège.  Dès leur arrivée, ils ont été très ouverts
avec moi et ont partagé beaucoup de leurs connaissances. Mon rôle au collège était de créer un Camp de transition
autochtone pour les étudiants autochtones du Collège Boréal.  Christian et Marcel, avec leur canoë, ont rendu l’
expérience inoubliable. Dans la rétroaction des participants, chacun a dit que leurs activités préférées étaient avec le
canoë.  J’ai passé beaucoup de temps en observant leur travail et ils m’ont laissée participer!

Bâtir un canoë, même si j’ai fait des petites étapes, a été l’un des plus beaux projets de ma vie.  L’expérience a ouvert
mon esprit, a changé ma perception de la vie et m’a enseigné des choses qu’un livre ne pourra jamais enseigner.  
Comme étudiante avec un Bac en Études amérindiennes et qui est présentement à l’école des sciences de l’éducation,
je reconnais la valeur de ce que Christian et Marcel peuvent enseigner aux élèves à travers la construction d’un canoë,
qui en est sans fin! Il y a aussi une multitude de liens avec plusieurs programmes-cadres à tous les niveaux et ils s’
adaptent facilement à tous les âges.  L’expérience qu’offrent Marcel et Christian touchera tous ceux qui s’impliquent et la
présence du canoë dans l’école rapprochera l’esprit de l’école et de la communauté.   

Mélanie Smits
Représentante Métis du centre Louis Riel du collège Boréal
Campus Sudbury 2011