Explication de l’esprit et du nom de notre canot;

Giiwedinong Waabinong nodin dodem - (L’esprit du vent du nord est)

La décoration de la traverse du milieu fut créée par une jeune Métisse âgé de 14ans nommé Marilou. Elle s’est
inspirée de l’oiseau tonnerre pour pyrograver un aigle géant, qui touche simultanément le soleil et la lune, et qui
sépare l’eau ainsi que les nuages avec son passage.







L’enseignement de l’équilibre, jour et nuit, nuages sont créé par l’eau, la constellation des étoiles, le grand ours
avec sept étoiles dont la plus grosse est celle du nord. L’aigle vole très haut dans le ciel avec l’habileté de voir très
loin, très large, et peut même faire le focus sur une souris au sol d’un tel élévation.  L’aigle nous rappelle l’
importance de s’élever dans la vie, de ne pas devenir le nombril de notre propre vie et nos ennuis, mais de
prendre un regard beaucoup plus loin et large pour mieux se permettre de faire le focus.
L’esprit du vent du nord est, nous rappelle que le nord est la direction de l’hivers, la fin, la mort pour certains, don
vient l’importance de laisser mourir nos fardeaux, et que l’est est le début de vie, le lever du soleil, recommencer à
nouveau. De se donner la permission de vivre notre vie pleinement et positivement.

Nshwaaswi Ishkode - (8ième feu)

La prophétie du 7ième feu indique que l’humain vas se retrouver à une fourche dans son évolution et par force,
nous allons devoir prendre la décision ensemble de quelle route choisir.
Si nous continuons sur la route de la technologie seulement pour notre avancement, nos conforts, notre
divertissement peu importe les conséquences, nous allons par notre propre main se détruire. Nous voyons déjà
les conséquences au niveau mondiale. Mais, si on prend le temps de suivre les enseignements traditionnels de
cette terre? D’incorporer la spiritualité avec la loi naturelle en conjonction avec la technologie. Ça demande de
ralentir pour, comme l’aigle et le vent du nord est, prendre un recul, considérer plus large et loin nos actions pour
les sept générations à venir. Si c’est la route qu’on choisit, il est prédit que nous aurons 1000 ans de paix, d’
égalité, de respect et de partage entre toutes les nations et en relation équilibré avec la nature, sans dominance.
Mais le temps s’écoule rapidement maintenant, …. Et toi, tu choisis de faire quoi?
BÂTIR UN PONT FRANCO ANIISHNABE
(construction d'un canot d'écorce traditionnel avec les
touristes du parc Oméga
)
Nshwaaswi Ishkode - le 8ième feu

été 2019 - 01 juin au 2 septembre

La plus belle expérience de construction de canot à date! Entouré de
chevreuil, bison, wapiti, loup, ours et plusieurs autres animaux qu'on retrouve
dans l'amérique du nord, bienvenue au
parc Oméga à 1 heure d'Ottawa.
Visionner le processus ainsi que la mise à l'eau du canot avec c'est trois vidéos.
Tous les matériaux pour fabriquer ce canot fut récolté directement dans le parc.

J'aimerais remercier particulièrement Ève Senneville du parc Oméga pour tout
son travail et son support afin de réaliser ce beau projet. Merci Paul Allaire pour
le gros du travail avec l'installation et démontage du site et aussi à Kathy
Lapointe pour avoir photographié er documenté le processus. Merci à toutes les
visiteurs du parc qui on prit le temps de voir, d'écouter, de partager, même de
participer à la fabrication et la mise à l'eau
     
           
Vidéos